Cuba: les adieux de la démesure